Veuillez utiliser cette adresse pour citer ce document : http://istemag.univcasa.ma/jspui/handle/11294/3579
Titre: MOHAMMED KHAÏR-EDDINE OU L’ÉCLATEMENT D’UN MOI ÉGARÉ
Auteur(s): Birouk, N
Mots-clés: MOHAMMED KHAÏR-EDDINE
littérature marocaine
Date de publication: mar-2016
Résumé: La littérature marocaine d’expression française, fait partie de la littérature maghrébine qui s’étend tout au long du grand Maghreb. Mais la littérature marocaine est aussi la littérature écrite, voire orale, en arabe classique,en berbère et en arabe dialectale… une vraie explosion linguistique surprenante, qui fait la richesse d’un peuple aussi hétérogène et aussi solidaire. Dans cette intervention nous allons nous contenter de parler de la littérature marocaine écrite en français, nous préférons le mot marocaine, car les écrits fictifs ne peuvent que relater la réalité dans ses moindres vicissitudes, une réalité quoiqu’écrite en français, reste inhérente aux soucis des gens qui aspirent se retrouver dans une société différente et variée,quoiqu’elle se repèredans la langue de l’Autre. Nous avons choisi Mohammed Khaïr-Eddine pour démontrer la portée d’une littérature dédoublée où la langue étrangère ne peut cacher cette autre langue qui nous habite ou cette présence qui nous hante.
URI/URL: http://istemag.univcasa.ma/jspui/handle/11294/3579
Collection(s) :Laboratoire genre, éducation, littérature et médias

Fichier(s) constituant ce document :
Fichier Description TailleFormat 
Nadia Birouk-Communication.pdf693,5 kBAdobe PDFVoir/Ouvrir


Tous les documents dans DSpace sont protégés par copyright, avec tous droits réservés.